| LE BRAND CENTER
Menu Principal
Culture de marque

L'histoire de la marque La Poste

Mise à jour le 12 juil 2019

La Poste est une marque historique, iconique, emblématique qui a pourtant fait évoluer son identité visuelle plusieurs fois. Nous avons voulu remonter le temps et dérouler le fil de ces évolutions identitaires. Petit voyage à travers l’histoire d’une marque qui n’a eu de cesse de se réinventer… en préservant l’essentiel.

 

Les prémices de l'identité graphique

En 1960, le ministère des PTT (pour "Postes, Télégraphes et Télécommunications") se dote d’un emblème : un oiseau bleu en forme de flèche, dessiné par l’affichiste Guy Georget. Ce symbole exprime à la fois le métier – la transmission d’un message par courrier ou par téléphone – et une promesse de rapidité, dans un souci constant d’efficacité. Cet oiseau bleu, d’abord composé de 5 éléments, sera simplifié et modernisé par son créateur en 1978 pour passer à 3 branches seulement. C’est la version encore en vigueur aujourd’hui.

Logotypes de 1960 et 1978

Nous sommes au début des années 1960, la marque La Poste n’existe pas encore, mais les prémices d’une identité sont là avec ce premier logotype. Le bleu de l’oiseau, donc, puis le jaune, qui devient la couleur des véhicules et des boîtes aux lettres.

1984-1991 : la naissance d’une marque

Le milieu des années 1980 marque un tournant : on y prépare une transformation profonde de l’activité postale. En effet, la réforme des PTT de 1990 sépare les postes et les télécoms et, au 1er janvier 1991, La Poste devient une entreprise publique autonome.

Pour accompagner la création de cette nouvelle entreprise, on installe progressivement une marque. Le terme « La Poste » apparaît dès 1984. Un premier logotype est créé par l’agence Graphic and Co, reprenant l’oiseau bleu dans un cartouche jaune Pantone 109C (un jaune citron), avec une typographie « typewriter » qui symbolise l’outil industriel.

Les logotypes La Poste de 1984 et 1995

C’est une marque unique, pensée pour unifier les différentes activités et identifier un réseau qui compte déjà 17 000 bureaux. Le logotype de 1984 sera retravaillé en 1995. On conserve bien sûr l’essentiel, la forme, l’oiseau, les couleurs, mais on retouche quelques lettres (le S, le E) pour gagner en simplicité, et on agrandit la zone de protection.

Les années 2000 : la création d'un symbole de marque iconique

En 2005, l’identité de La Poste connaîtra l’évolution la plus significative de son histoire : le réseau des bureaux est désormais au centre du modèle multi-métiers. Les bureaux se transforment d’ailleurs à partir de 2004 : on parle à l’époque des « bureaux du futur » pour caractériser des espaces ouverts où le guichetier vient à la rencontre des clients pour les orienter plutôt que d’être derrière un hygiaphone.

La prééminence du réseau dans la transformation de l’entreprise se retrouve dans la nouvelle identité : la proximité et la modernité sont des valeurs essentielles à retranscrire graphiquement sur les enseignes.

Le logotype La Poste en 2005

Cette identité visuelle, conçue par l’agence A&Co, se compose de deux éléments : le bandeau gris et le « soleil » jaune. Le bandeau biseauté, par son mouvement de la gauche vers la droite, exprime l’avancée vers le futur. La couleur grise s’ajoute à la palette identitaire pour exprimer le côté technologique et la modernité.

Le symbole (soleil) met en valeur l’oiseau, signe historique de reconnaissance de La Poste, et donne par sa rondeur la proximité et la chaleur humaine. La Poste adopte ici une forme propriétaire fortement identifiable. Même le jaune est retouché : on choisit le Pantone 123C, plus orangé et chaleureux.

L’oiseau a, quant à lui, été légèrement modifié dans son dessin pour plus de lisibilité et de modernité. Enfin, les mots « La Poste » conservent les capitales pour affirmer professionnalisme et expertise. Les lettres, arrondies pour la proximité et italiques pour le mouvement, ont été spécifiquement dessinées pour l’entreprise.

2012-2018 : simplifier en préservant l'essentiel

La Poste change de statut et devient société anonyme à capitaux 100% publics en 2010. Deux ans plus tard le logotype est modernisé pour affirmer davantage la marque.

Sans le bandeau (le côté technologique est désormais bien ancré), les proportions changent et donnent plus de visibilité au symbole jaune, à l’oiseau et au nom de la marque. Le soleil en volume est conservé et mis en majesté, et les graphèmes La Poste sont placés sous l’ovale. L'essentiel des fondamentaux identitaires est simplifié pour gagner en visibilité.

Le logotype La Poste en 2012 et en 2018

La simplification des signes se poursuit en 2018 avec une nouvelle identité graphique. Le logotype est retravaillé pour accompagner la nouvelle signature publicitaire « Simplifier la vie » : un oiseau arrondi pour plus de proximité et un meilleur rendu en numérique, des couleurs plus lumineuses (jaune Pantone 116 C), un dégradé allégé, un ombré qui disparaît, une typographie propriétaire pour créer du lien entre toutes les marques, produits et services mais surtout redressée pour plus de lisibilité…

La Poste simplifie sa marque pour plus d’efficacité.

 

L’histoire graphique de La Poste est celle d’une grande marque française qui n’aura eu de cesse de se moderniser et de se simplifier pour s’adapter à son époque et accompagner la transformation de l’entreprise et de la société toute entière.

C’est l’histoire d’une marque qui a su évoluer en préservant son héritage, ses valeurs et ses codes rassurants.

 

Haut de page